Un (petit) Flambeau d’Amour …

Un Flambeau d’amour…

Une chronique du Val de la Loue rapporte la petite histoire qui suit ;

Dans le passé, le Val de la Loue formait un lac fermé par une digue, de chaque côté duquel s’élevait un château ; le château de Clairvent et celui de Montbarrey.

Rainfroy, le seigneur de Clairvent, avait une fille unique, Euriette, qui aimait Loys, le fils du seigneur de Montbarrey. Rainfroy, qui ne voulait pas que sa fille épousât Loys, qui était pauvre ; la fit emprisonnée dans une solide tour.

Loys alors creusa un chêne à l’aide du feu, et quand la lune fut à son décours, il traversa le lac, guidé par un fanal qu’allumait la nourrice d’Euriette. Il baisa la main de sa mie à travers les barreaux de la tour et revint à Montbarrey content de sa soirée.
Plusieurs fois il fit le périple, rencontrant sa mie secrètement. Mais bientôt sa boursette s’épuisa bien vite à payer la nourrice avaricieuse. Une nuit ; alors qu’il avait commencé la traversée la maudite gouine souffla son cierge. Dans la nuit noire Loys, ne trouvant plus le chemin vers sa mie, s’égara sur le lac. Le canot mal dirigé se perdit, dévala la digue et Loys se noya.

Peu de jours après, Rainfroy mourut, et sa fille, devenue libre, jura de retrouver son ami mort ou vif. A Parcey, elle fit rompre la digue qui retenait les eaux du lac, et l’on retrouva Loys tout défiguré. Euriette, pleura son amour perdu et garda de Loys un souvenir perpétuelle. Elle fit bâtir la chapelle d’Ounans, où, après une longue vie, elle fut inhumée à côté de son doux ami.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s